World of Warcraft, The Burning Crusade.

Cet article fait suite à World of Warcraft, l’époque « Vanilla ».

 

The Burning Crusade (Patch 2.0 à 2.4)

 

Annoncée pour la première fois en 2005 , la première expansion de World of Warcraft a bouleversé le monde des MMORPG et changé la face du jeu original à jamais.

 

Mise à jour 2.0 : Pré-patch et release (2006-2007).

Tant de nouvelles aventures attendaient les joueurs au delà de cet écran.

  • La sortie de l’expansion sera précédée d’un patch : « Avant la tempête« , qui inséra quelques éléments de Burning Crusade et préparera l’Ouverture de la porte des ténèbres. On reportera des attaques de hordes de démons dans plusieurs régions d’Azeroth.
  • La mise en place de l’expansion se fera au patch 2.0.3, elle sortira le le 16 Janvier 2007 en France.
  • Le niveau maximum passe de 60 à 70.
  • Ajout de nouveaux talents et de 10 points supplémentaires. On disposait alors de 41 points de talent.
  • Ajout de nombreux sorts (bien différents de ceux d’aujourd’hui) : Fleur de vie, Héroïsme, Cape d’ombre, Trompe la Mort…
  • Le niveau maximum des métiers passe à 375, la Joaillerie et les objets sertissables sont introduits.
  • Deux nouvelles racesElfes de Sang et des Draeneïs, grâce à elles l’Alliance a maintenant accès aux chamans et la Horde aux paladins.
  • Deux nouvelles capitales : L’Exodar et Lune d’Argent.
  • World Boss : Marche-funeste

Contenu de l'édition collector de Burning Crusade.

Quand vous entendiez le sol trembler, il était déjà trop tard...

  • Apparition des montures volantes, utilisables uniquement en Outreterre et disponibles au niveau 70. Les druides pouvaient acheter leur forme de vol pour 25 pièces d’or au niveau 67.
  • La monture volante de premier rang n’augmentait la vitesse que de 60% en vol, elle valait 800 pièces d’or, le prix de la monture 280% était déjà de 5000 pièces d’or.
  • Les seules montures 310% étaient les Drakes de gladiateurs et les Cendres d’Al’ar, à cette époque, apercevoir cette monture était quasi-improbable, il n’y en avait même pas une par royaume, j’ai vu un joueur la sortir une fois, 80% des joueurs de Shattrath s’étaient mis à ses trousses, il a provoqué une véritable émeute, j’en avais moi-même les yeux écarquillés. Un joueur chinois a fait parler de lui sur la toile achetant cette monture à sa petite amie pour 190.000 pièces d’or, ce qui en représenterait 2 millions dans Cataclysm.
  • Les premiers équipements verts d’Outreterre étaient meilleurs que les épiques de l’ancien monde.
  • A niveau équivalent, les quêtes d’Outreterre (10.000 xp) donnaient 3 fois plus d’expérience que celles d’Azeroth (3.000 xp).
  • Introduction des scores : critique des sorts, critique en mêlée, défense, toucher des sorts, toucher en mêlée, score d’expertise , dégâts des sorts, hâte des sorts, soins des sorts et le mp5 (mana rendu toutes les 5 secondes). Les prêtres et druides préféraient l’esprit, qui était inutile aux chamans et paladins.
  • Les équipements sont bien mieux optimisés : les statistiques inutiles sont supprimées, plus d’esprit sur les équipement de mêlée par exemple.
  • On ne commencera à parler d’ilvl que vers la fin de l’expansion, il ne s’affichait pas sur les équipements, il fallait des addons spécifiques.

Shattrath, la première capitale neutre, toujours pleine de vie... et souvent de lags!

  • Quinze nouveaux donjonsavec mode héroïque :
  • Les instances duraient des HEURES, la difficulté était telle qu’on terminait rarement un donjon sans wipe. Il arrivait parfois qu’une dizaines de joueurs différents passent dans le groupe avant la fin du donjon.
  • Les mages, voleurs et démonistes étaient très recherchés car ils pouvaient sheep, assommer ou charmer les monstres. Il était impossible de prendre les ennemis par packs avant les derniers patchs (nerfs successifs et équipements supérieurs)Personne ne voulait des classes sans CC en héroïque.
  • Les boss d’instances héroïques n’octroyaient qu’une seule monnaie : les Insignes de Justice. Il fallait au départ les ramasser sur les boss et les stocker dans ses sacs, il n’était pas rare d’en oublier en route. Au fil des patchs les quantités d’insignes donnée augmenteront et ils se déposeront automatiquement dans l’inventaire des joueurs.
  • Pour accéder aux modes héroïques, il fallait être révéré auprès des factions puis acheter la clé au vendeur de faction. Il fallait être exalté pour pouvoir acheter les tabards.
  • En plus de cela, certaines entrées de donjons comme les Salles Brisées étaient protégées par des grilles, il fallait faire de longues quêtes pour en obtenir les clés ou avoir à disposition un voleur ayant un niveau de crochetage suffisant (très rare à cette époque).
  • Seuls les derniers boss d’instances héroïques et les boss de raid droppaient des équipements épiques.
  • Apparition d’un canal « Recherche de groupe » et d’un système permettant de trouver des joueurs pour aller en donjon, moyennement efficace mais bien meilleur que celui incorporé dans Vanilla. On pouvait se mettre en file d’attente et voir les autres joueurs inscrits, mais il fallait vérifier qu’ils étaient toujours partants pour faire l’instance avant de les inviter manuellement puis se rendre au donjon par ses propres moyens.

Murmur, un exemple classique de "boss à wipe".

  • Les raids à 40 joueurs sont délaissés, les nouveaux formats sont de 10 et 25 joueurs, de nombreuses guildes PvE vont disparaître suite à ce changement.
  • 5 nouveaux raids, pas encore de mode héroïque mais la difficulté était très relevée :
  • Pour accéder au Mont Hyjal, il fallait débloquer l’accès en récupérant des objets de quête sur Kael’Thas et Dame Vashj, donc terminer leurs raids respectifs. Mais avant de pouvoir rentrer dans ces instances, il fallait accomplir une très longue série de quêtes, de donjons et de raids. Et toutes les instances avaient leur propre accès à débloquer.
  • La taille des ensembles d’équipement est réduite de neuf pièces à cinq.
  • Nouveaux ensembles d’équipements d’équipement : Tier 4 (Karazhan et Gruul)Tier 5 (SSC et TK)Tier 6 (1ère moitié à Hyjal) et sets de donjon (bleus).
  • A cette époque SSC et TK étaient tellement difficiles, et Hyjal tellement buggué, qu’il n’a été clean pour la première fois qu’après l’arrivé de la mise à jour 2.1 (Black Temple).

L'entrée de Karazhan, haut lieu du PvP sauvage.

  • Nouveau champ de bataille : l’Oeil du Cyclone.
  • Refonte du système d’honneur : les rangs ont disparu et on on accumule désormais l’honneur comme les pièces d’or, le cap était de 75.000 mais les prix étaient fixés en conséquence. Elle n’était distribuée qu’une fois par semaine : pendant la maintenance, et un chiffre approximatif parfois assez éloigné de la valeur réelle, prévoyait le nombre de points d’honneur que l’on recevrait le Mercredi suivant. En cas d’erreur de calcul pour un objet, il fallait attendre les points de la semaine suivante.
  • Introduction des arènes, il n’y avait au départ que 2 rings de combat : l’Arène des Tranchantes, l’Arène de Nagrand.
  • Saison 1 d’Arène et nouvel équipement PvP : Gladiateur.
  • Il n’y avait pas de séparation d’équipement PVP et PVE entre les patchs. Il était par exemple possible d’obtenir du T4 et du T5 dans le premier patch, alors que seul les ensembles de Saison 1 existaient. Sur le plan de l’item level, on avait : T4=S1, T5=S2, T6=S3, et Sunwell=S4Les joueurs qui faisaient du PvE avaient donc la possibilité d’obtenir un meilleur équipement que les autres.
  • Les équipements PvP avaient la même allure que les équipements de Tier, seule leur couleur différait.
  • Introduction de la « Résilience ». A cette époque, elle ne diminuait que les probabilités de subir des coups critiques et les dégâts critiques subis. La résilience fonctionnait en PvE et était souvent utilisée par les tanks pour gagner des stats dps ou compenser un score de défense trop faible. Elle n’affectait pas encore les dots.
  • On pouvait acheter tout l’équipement d’arène sans limitation de cote.
  • Durant les semaines suivant la release de l’expansion, personne n’avait de résilience, et les meilleurs compositions en arène étaient les équipes « burst », le plus souvent à base de voleurs spé embuscade et de mages « pom-pyro ».

Le Bassin d'Arathi était l'un des BG les plus exploitables et bugués, on pouvait monter sur les toits, passer les barrières et même capturer les drapeaux à distance.

  • Les prêtres ombre et démonistes affliction avaient des débuffs augmentant les dégâts des sorts de l’autre, en arène cette combinaison était souvent létale.
  • Un DPS ne pouvait pas tuer un soigneur avant au moins 30 minutes de combat, les druides soin pouvaient tuer les voleurs simplement avec leur buff épines (durait 30 min à l’époque).
  • Il n’y avait pas d’esprit sur l’équipement PvP, seulement du « mp5 ».
  • Les PNJ permettant de créer des équipes d’arène se trouvaient à Nagrand et Raz-de-Néant, et il fallait payer pour créer une équipe, et utiliser des commandes que tout le monde oubliait tout le temps pour les dissoudre.
  • Les cotes personnelles n’existaient pas, les joueurs pouvaient monter des équipes à haute cote puis les revendre, une dizaine de joueurs pouvait alors se partager les points sur plusieurs semaines.
  • Les points d’arènes étaient calculés en fonction de la cote d’équipe, pour les recevoir il fallait avoir participer à 30% des matchs et que l’équipe ait au moins 10 combats au compteur pour la semaine. Ils étaient distribués à la maintenance.

L'armurerie était toujours en version bêta.

  • Les soins et dégâts sur la durée ne pouvaient pas être critiques.
  • Les marques d’honneur obtenues en champ de batailles ne peuvent plus s’échanger contre de la réputation, elles deviennent une monnaie, au même titre que l’honneur. On était souvent obligés de faire des champs de bataille qui ne nous plaisaient pas forcément pour obtenir les marques nécessaires à l’achat d’un objet précis.
  • La durée maximum des sorts de contrôle à été descendue à 12 secondes en PvP.
  • Les druides soin ont dominé l’expansion en PvP et en PvE, ils étaient les meilleurs soigneurs en 2v2 et en raid, il était impossible de surpasser leur healing dans des conditions normales (à niveau de jeu égal). Les paladins, chamans et prêtres avaient quand même la vedette en 5v5.

Classement des compositions 2v2 les plus populaires de BC.

  • Les chasseurs ne pouvaient pas tirer en courant, en cas de déplacement ils pouvaient surveiller leur timer d’attaque automatique grâce à des addons comme Quartz, et s’immobiliser pour permettre au projectile de partir. De même, s’il n’avaient pas terminé l’incantation de « Tir Assuré » avant leur prochain tir automatique, ils perdaient une attaque.
  • Les familiers reçoivent désormais un pourcentage des statistiques principales de leur maître.
  • Certains familiers de chasseurs avaient des vitesses d’attaque différentes, d’autres étaient moins puissants que leurs confrères alors qu’ils appartenaient à la même race ou étaient du même modèle.

Le loup spectral, aujourd'hui disparu. Certains joueurs le possèdent toujours.

  • Coup de Tonnerre et Balayage ne touchaient que 3 cibles.
  •  Les Ours étaient de bons tanks mais les Félins avaient un dps ridiculement faible et la rotation la plus compliquée du jeu. 
  • Les paladins excellaient dans le soin monocible, les paladins vindicte n’étaient là que pour le burst dps et les palatank étaient les meilleurs tanks de zone.
  • En raid, les chamans restauration étaient des mitrailleuses à chaîne de soin. La classe était assez désavantagée par rapport aux autres, ils étaient cependant très utiles pour leur buffs de support. Il n’était pas rare d’en emmener 4 ou 5 dans un raid afin de cumuler les Bloodlust, à l’époque il n’affectait que le groupe mais n’infligeaient pas de débuff.
  • Les « bonus aux dégâts des sorts » (équipement caster dps) n’augmentaient que les dégâts, et les « bonus de soins des sorts » (équipement soigneur) n’augmentaient que les soins, l’un n’avait aucune influence sur l’autre, et vice-versa.
  • Les tanks devaient se « battre » avec les DPS pour conserver l’aggro, il n’était pas rare d’utiliser un mix d’équipements Tank-DPS.
  • En PvE, les druides soins devaient se transformer en arbre en permanence, ils avançaient alors 20% moins vite que la normale.
  • Les voleurs, prêtres et mages ont toujours eu des places de choix en PvP et PvE, même si pendant un temps, on préférait souvent les démonistes aux mages en raid.
  • Un tank dépassait rarement les 20.000 points de vie, les autres classes n’excédaient pas 10.000 pv. (Pas avant les derniers patchs du moins).

Les patchs se téléchargeaient un par un et s'installaient à la main. Filefront était l'un des principaux portails de téléchargement.

  • Quand on réinstallait le jeu, il fallait à nouveau télécharger tous les patchs, en début d’extension il n’y en avait qu’un ou deux, mais à la fin il y en avait des dizaines, des gros de plusieurs gigaoctets mais aussi des petits correctifs de quelques Mo, il fallait tous les installer dans l’ordre avant de pouvoir jouer, à la fin il était difficile de tous les retrouver. Impossible de laisser le jeu le faire seul, il ne téléchargeait et n’installait les patchs qu’un par un et il fallait ensuite relancer le processus manuellement, le client de Blizzard téléchargeait les patchs en plusieurs jours alors que vous pouviez les avoir en 1 heure sur les portails habituels.
  • En forme de sélénien, les druides équilibre devaient taper en mêlée avec un bâton féral pour récupérer du mana.
  • Innervation était un cooldown de 6 minutes qui rendait du mana en fonction de l’esprit, elle pouvait remplir jusqu’à 2 ou 3 fois la barre de mana d’un joueur.
  • Il existait des talents hybrides, tel que le 30/31 du voleur, le mageladins ou le restokin.
  • Les voleurs devaient lancer estropier dans le dos de leur cible.
  • La spécialisation masse des guerriers étourdissait les joueurs environ toutes les 5 secondes, c’était une vraie plaie en PvP.
  • Unskilled (Archimonde) et The Fallen (Ysondre) étaient les deux meilleurs guildes PvE francaises.
  • Nihilum continuait dans sa lancée et trustait la plupart des first kills mondiaux.

WoW Jutsu, l'ancêtre de WoW Progress.

  • La double spécialisation n’existait toujours pas. Les tanks et soigneurs devaient farmer comme ils le pouvaient.

 

 

Mise à jour 2.1 : Le Temple Noir (Mai 2007).

  • Introduction du Temple Noir (25) et de la deuxième moitié du Tiers 6.
  • Introduction du Repaire de Magtheridon (25).
  • Nihilum décrochera le World First sur Illidan, l’un des combats les plus épiques du jeu, une pression permanente reposait sur le raid, ainsi que sur le tank qui pouvait se faire pulvériser par le boss s’il manquait une seule rotation.
  • Premières armes légendaires de l’expansion : Glaives de guerre d’Azzinoth. C’est la première fois qu’une arme légendaire se ramasse directement sur un boss, il fallait autrefois accomplir de longues quêtes.
  • Quêtes journalières de Skettis, on peut y obtenir un bijou permettant de se transformer en Arakkoa et des montures.
  • Quêtes journalières de l’Aile du néant, permet d’obtenir les montures Drake (280%).
  • Quêtes journalières d’Ogri’la, on peut y obtenir des potions et équipements.
  • Saison 2 d’arène et nouvel équipement PvPGladiateur Impitoyable.
  • Nouvelle arène : Les Ruines de Lordaeron.
  • La distance d’inspection est augmentée de 10 à 30 mètres.
  • Désormais, tous les bijoux PvP dissipent les effets de ralentissement et de perte de contrôle du personnage.
  • Les mages doivent maintenant attendre 30 secondes avant de pouvoir relancer Bloc de glace.
  • Augmentation du nombre de tokens (de Tiers) sur les boss.
  • Importants nerfs d’instances.
  • Sortie de Burning Crusade : The Movie (Par Jack, de la guilde Millenium). A voir si vous n’avez jamais visité les raids de l’expansion.

Varedis, un monstre de quête invincible de la Vallée d'Ombrelune. Il pouvait anéantir la ville.

 

 

Mise à jour 2.2 : La Fête des Brasseurs (Septembre 2007).

  • Nouvel évènement mondial : Fête des Brasseurs.
  • Première apparition du Cavalier sans Tête.
  • Mise en place de la discussion vocale.
  • World Boss : Seigneur funeste Kazzak
  • Deuxième grosse vague de nerfs d’instances.
  • Suppression des accès requis pour TK et SSC.
  • Amélioration de la hâte pour les casters, cette caractéristique qui était jusqu’alors plutôt secondaire va commencer à prendre de l’importance.
  • Réduction de la durée de nombreuses capacités de contrôle à 10 secondes en PvP.
  • Mise en place d’une limite de dégâts pour les AoE dépendant du nombre de cibles. (Lien en anglais)
  • Première annonce de Wrath of The Lich King.

 

 

Mise à jour 2.3 : Les dieux de Zul’Aman (Novembre 2007).

  • Nouveau raid : Zul’Aman (10), localisé dans les Terres FantômesOn pouvait y obtenir une monture aujourd’hui disparue, l’Ours de guerre Amani.
  • Les Banques de Guilde sont maintenant disponibles, les joueurs utilisaient jusqu’ici des « mules » sur lesquelles les joueurs envoyaient de l’or et des objets, le propriétaire de la mule se chargeait de la gestion des biens.
  • Nouvelle vague de nerf de donjons et de raids.
  • Saison 3 d’arène et nouvel équipement PvP : Gladiateur Vengeur.
  • Apparition de la cote personnelle d’arène et des prérequis de cote pour l’équipement.
  • Vitesse de leveling augmentée entre les niveaux 1 et 60. Les quêtes octroient désormais plus d’expérience et la quantité requise pour changer de niveau a été diminuée.
  • Désormais, un tiers du « Bonus aux soins » est converti en « Dégâts des sorts ».
  • Vallée d’Alterac :  Les maîtres de guerres ne peuvent plus être pull indépendamment du boss, mise en place du système de renforts, suppression de nombreux PNJ.
  • Gardien de peur est désormais disponible à tous les prêtres, les Nains et Draeneïs reçoivent une ancienne version de Châtier pour compenser. (Les prêtres ont toujours un sort supplémentaire propre à leur race).
  • Voleur : les poisons durent maintenant 1 heure, cécité ne requiert plus de composant et passe du statut de « poison » à « physique ».
  • Il est maintenant possible de reporter les joueurs AFK en champ de bataille.
  • Baisse de la réputation requise à « Honoré » pour les clés d’accès aux modes héroïques des donjons.
  • Chasseur : Visée réduit maintenant les soins de 50%. (Elle n’affectait pas les soins auparavant).

 

 

Mise à jour 2.4 : Le réveil du Puits du Soleil (Mars 2008).

  • Nouvelle zone : l’Ile de Quel’Danas. A la fois un superbe hub de quêtes journalières, une immense zone de PvP sauvage et le dernier grand World Event de Burning Crusade.
  • Nouveau donjon à 5 : La Terrasse des Magistères, son boss final drop une nouvelle monture: le seul Faucon Pérégrin utilisable par les Taurens. Première instance du jeu à ne donner que des objets épiques.
  • Dernier raid du jeu : Sunwell (25).
  • L’accès au raid de Sunwell va dépendre de la quantité de quêtes journalières effectuées par l’ensemble des joueurs du serveur sur l’île de Quel’Danas. L’apparence de l’île va évoluer au fil du travail des joueurs, les zones de combat vont se déplacer et de nouveaux PNJ vont apparaître, notamment le vendeur des nouveaux équipements épiques (Insignes de Justice). On pouvait connaître l’avancement de l’offensive en direct grâce à un PNJ.
  • Chaque phase se complétait après un certain nombre de quêtes :
    1. Le Sanctum : une fois complété, débloque un vendeur de composants et de nouvelles quêtes journalières.
    2. L’armurerie : une fois complétée, crée un portail vers Quel’Danas à Shattrath, débloque un réparateur, des vendeurs d’anciens équipements PvP et de nouvelles quêtes.
    3. Le Port : une fois complété, fait apparaître de nouveaux vendeurs, un alchimiste, un maître d’écuries et un vendeur de gemmes épiques. Et surtout le vendeur d’équipements épiques, il fallait trouver le PNJ là-dedans. Débloque aussi de nouvelles quêtes pour la dernière phase.
    4. Construire le laboratoire d’alchimie et le monument pour ceux qui sont tombés au combat, étape finale qui permettra l’ouverture du raid.

Etat de la zone sur Archimonde lors de l'apparition du vendeur.

Une fois que ces 4 étapes eurent été complétées, l’île de Quel’Danas se transformait en un hub de quêtes journalières permanent, un nouveau buff s’applique à tous les joueurs de la zone et le raid du Puits du Soleil devenait accessible. Cependant, les différents boss étaient bloqués par des portes que Blizzard ouvrira petit à petit. L’île que vous connaissez aujourd’hui est le résultat du travail des précédentes générations de joueurs.

  • Dernière arme légendaire de l’expansion : Thori’dal, la Fureur des étoiles. Cet arc ne consomme pas de munitions.
  • Pour la première fois depuis la sortie de l’extension, Blizzard va augmenter la taille d’un Set en ajoutant 3 nouvelles pièces au T6 (bottes, brassards et ceinture), permettant ainsi de conserver le bonus 4 pièces en utilisant  l’équipement du Puits du Soleil (supérieur au T6 et uniquement composé de « hors set »).
  • Malgré un grand nombre de changement dans ce patch, et une demande générale des Chamans pour que leur classe soit rehaussée, ils n’obtiendront que de petits changements et une nouvelle icône pour frappe-tempête, ce qui a été pris pour une grosse blague par la communauté.
  • L’honneur est maintenant attribuée instantanément.
  • Dans le Goulet des Chanteguerres, on peut désormais voir où se trouvent les drapeaux sur la carte. Apparition du débuff de dégâts sur le porteur de drapeau.
  • Vallée d’Alterac : les maîtres de guerre augmentent maintenant les dégâts et points de vie du boss de 25% par tête.
  • Désormais, boire en arène ne rendra pas de mana avant un délai de 4 secondes.
  • La résilience réduit maintenant les effets de drain de mana.
  • Saison 4 d’arène, et nouveaux équipements : Gladiateur Brutal. Il était possible de cumuler les bonus 4 pièces Saison 4 et 4 pièce T6 grâce aux nouvelles pièces.
  • La hâte réduit désormais le cooldown global.
  • Suppression des accès requis pour Hyjal, le Temple Noir et Karazhan.
  • Sunwell fut l’instance la plus difficile de l’expansion et certains de ses boss comme Mu’ru, resteront dans les mémoires de nombreux joueurs.
  • SK Gaming détrôna Nihilum en lui soufflant la plupart des World First, incluant Kil’Jaeden. L’un des combats les plus impressionnants du jeu.
  • Unskilled disparut de la scène PvE.

 

A la fin de Burning Crusade, World of Warcraft comptait plus de 10 millions d’abonnés. Les autres MMORPG se firent balayer un par un, et tout le monde avait désormais les yeux rivés sur la future expansion. Le jeu était en passe de connaître une transformation sans précédent avec l’annonce d’une nouvelle classe : le Chevalier de la mort.

Publicités

À propos de Aeronaute

Joueur et passionné de MMORPG depuis 1999.

Publié le 6 février 2012, dans Histoire du jeu. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Juste le chinois a offert ou vendu ? parce que tu dis « offert » et juste après tu parles de 190k po

    • Il l’a acheté à une guilde pour l’offrir à sa petite amie : il a payé 190.000 pièces d’or à la meilleure guilde PvE du serveur, qui en échange l’emmenait en raid et lui a accordé la monture lorsqu’elle est tombée!

  2. La fin de l’âge d’or de WoW à mon humble avis.

    Cette extension a été très réussie. On est dans la continuité de Vanilla, même si on commence à entrer doucement dans le système du « rush intances », il reste cependant assez marginal.

    Les zones sont sympas, nombreuses et bien garnies en quêtes.

  3. Mwai, je n’aimais pas cette extension. Autant vanilla m’avait charmé, autant les paysages futuristes de l’OT ne m’avaient pas plu du tout. Enfin, c’était la bonne époque du démo SL…

  1. Pingback: World of Warcraft, Wrath of the Lich King « WoWexcellence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :